Badeaux, ASBL pour la promotion de l’histoire locale et du tourisme culturel et défense du patrimoine et de l’environnement

Promotion de l'histoire locale, de l'ubranisme et du tourisme
Défense de l'environnement naturel et du patrimoine architectural

Ville de Tournai Balise 1 Balise 4 Balise 7 Balises 9,10 Balise 11 Balise 12 Balise 15 Balise 19 Balise 20   
      Balise 21 Balise 22 Balise 24 Balise 25 Balise 28 Balise 29 Balise 39 Balise 42 Balise 44   
  Home >  Balisages >  Ville de Tournai   > Balise 1 - Le Beffroi

Thierry DEMEY
Circuit découverte du Coeur historique de Tournai

Balise 1: Le Beffroi

Balise 1 - Le Beffroi

A quoi servait-il ?

Dans les villes du Moyen Age, le Beffroi est le symbole des libertés communales obtenues du suzerain. Sa tour abrite la cloche du ban ou " bancloque ", instrument de pouvoir destiné à appeler le peuple aux délibérations communales, à l'avertir des poursuites judiciaires, des exécutions capitales ou de l'approche d'un ennemi. Les chartes communales qui confirment, par écrit, l'étendue des libertés et l'engagement du suzerain à les respecter y sont conservées en lieu sûr.

Il était une fois…

Balise 1, détail Le Beffroi de Tournai a été construit à partir de 1188 après la signature, par le roi de France Philippe-Auguste, de la charte conférant une autonomie de gestion à la ville.

Au départ, c'est une simple tour carrée terminée par une terrasse crénelée. Comme la ville grandit, il est devenu indispensable de la rehausser. Transformé en véritable tour de guet, le Beffroi est renforcé en 1294 de quatre tourelles d'angle et augmenté d'un étage supplémentaire. La flèche qui le surplombe est couronnée, au gré des maîtres de la ville, d'un dragon, d'une aigle autrichienne, d'un bonnet phrygien ou d'une bannière. Les tourelles sont coiffées de statues de soldats chargés de la défense de la ville, appelés hurlus. Le Beffroi de Tournai mesure désormais 70 mètres de haut et compte 257 marches. Il vient, une nouvelle fois, d'être restauré.

On raconte que…

Au carnaval, à la mi-carême, le jet des " pichous " est organisé par l'association des pâtissiers depuis le sommet du Beffroi. Au Moyen Age, lorsqu'un édifice était achevé ou sur le point de l'être, on lançait, du sommet, des gâteaux aux enfants. Les ouvriers recevaient des pourboires et les magistrats de la ville trinquaient au cabaret avec les maîtres d'œuvre et les fournisseurs.

Plusieurs salles superposées du Beffroi ont servi de prisons jusqu'en 1827. Elles s'appelaient Solequin, la Fosse, la Boursette et les Quatre-Vents. Le peuple croyait, à tort puisqu'il a vécu au 6ème siècle, que l'une d'elles avait abrité saint Eleuthère.



Ville de Tournai
Exemples de balise