Badeaux, ASBL pour la promotion de l’histoire locale et du tourisme culturel et défense du patrimoine et de l’environnement

Promotion de l'histoire locale, de l'ubranisme et du tourisme
Défense de l'environnement naturel et du patrimoine architectural

Ville de Tournai Balise 1 Balise 4 Balise 7 Balises 9,10 Balise 11 Balise 12 Balise 15 Balise 19 Balise 20   
      Balise 21 Balise 22 Balise 24 Balise 25 Balise 28 Balise 29 Balise 39 Balise 42 Balise 44   
  Home >  Balisages >  Ville de Tournai   > Balise 15 - Le Fort Rouge

Thierry DEMEY
Circuit découverte du Coeur historique de Tournai

Balise 15 - Le Fort Rouge

A quoi servait-il ?

Le Fort Rouge faisait partie de la première enceinte communale de Tournai, destinée à protéger ses habitants d'agressions extérieures. Au Moyen Age, la vocation des remparts était d'arrêter la progression de l'ennemi par un obstacle difficile à franchir, de protéger des projectiles ennemis et de lancer les siens contre les assaillants. Avec le temps, les techniques de construction ont évolué : du remblai de terre, on est passé au mur de pierre, du mur massif au mur sur arcades, de la tour carrée à la tour ronde puis en ogive pour finir par le bastion. Le but était toujours de diminuer la vulnérabilité du mur de courtine séparant deux tours, en éliminant les angles morts et en augmentant la solidité de la maçonnerie.

Après leur déclassement comme enceinte militaire, les portes de la première enceinte ont servi soit de résidence aux hôtes officiels, soit de prison. L'entretien et l'alimentation des prisonniers incombaient aux gardiens, payés par la Ville.

Il était une fois…

Balise 15: Le Fort Rouge

Le Fort Rouge doit son nom à la couleur de ses tuiles. Il faisait partie de la première enceinte communale, bâtie entre 1197 et 1202 d'après les fouilles archéologiques récentes qui ont révélé la présence de débris de céramique médiévale à glaçure décorée. Outre le centre historique de la ville, la première enceinte englobait les quartiers Saint-Piat, Saint-Brice et du Marché et comprenait une muraille de 2.720 mètres de long, percée de douze portes.

Le Fort Rouge a été construit à la charnière des 13ème et 14ème siècle, sur le mur nord d'une tour quadrangulaire contemporaine à la première enceinte. En témoigne la présence de moellons bien équarris et l'architecture des arbalétrières. Le Fort est situé en décrochage de la muraille, comme une tour de repli et de surveillance des portes des Maux et Ferrain.

On raconte que…

En 1543, le gouverneur a exigé la démolition des portes des Maux et des Verriers, voisines du Fort Rouge. En conséquence, on vendit " par aulche au plus haut offrant, par deux marchiez, premier les thieulles et lattes, et tout le bos par un aultre marchié. " La ville retint la ferraille et l'on donna les pierres au gouverneur qui les utilisa pour la restauration des murs du Château (Consaux des 6 et 10 mars 1543).

Caractéristiques techniques…

  • Diamètre : 12 mètres ;
  • Hauteur : 11 mètres sous toit ;
  • 1er niveau (hauteur fossé) : salle voûtée en calotte percée de deux archères et d'une porte, accès au fossé Kinsoen ;
  • 2ème niveau (rez) : voûte en coupole, 3 archères bouchées, large alcôve 19ème siècle, large portail vers la ville avec encadrement en anse de panier ;
  • 3ème niveau : plafond en bois, 3 arbalétrières et 2 archères, accès au chemin de ronde percé de 10 baies rectangulaires formant crénaux.

Magnifiquement restauré et entouré de nouveaux immeubles, le Fort Rouge et ses fossés, situés six mètres en dessous du niveau actuel, étaient au centre d'un quartier pauvre de la ville au 19ème siècle, le fossé Kinsoen.



Ville de Tournai
Exemples de balise