Thierry DEMEY

Un canal dans Bruxelles

Bassin de vie et d'emploi

Anderlecht - Molenbeek-Saint-Jean - Bruxelles - Laeken - Neder-over-Heembek - Vilvoorde - Grimbergen - Humbeek - Kapelle-op-den-Bos - Tisselt - Willebroek - Wintham

  • Guide badeaux n° 4
  • 2008 (Tirage quasi-épuisé, 2.500 exemplaires vendus !)
  • 120 pages
  • 250 illustrations en couleurs (photos, cartes postales, gravures, peintures), promenade commentée dans le port d'intérieur.
  • ISBN : 978-2-960041439
  • EAN : 9782960041439
  • Prix libraire - 27 €
  • Prix éditeur (frais de port inclus) - 24 €
       CE GUIDE N'EST PLUS DISPONIBLE

PROPOS DU GUIDE

Depuis son inauguration au 16ème siècle, le canal de Bruxelles à l'Escaut joue un rôle essentiel dans le développement économique et l'approvisionnement de la capitale de la Belgique, reliée désormais au grand port d'Anvers et à la mer.

Ce guide raconte l'épopée de la construction du canal sous le régime espagnol, la naissance d'un port intérieur à deux pas de la Grand-Place, l'agrandissement et le déplacement des installations portuaires dans les plaines de Tour et Taxis et Monplaisir au début du 20ème siècle et les infrastructures récentes destinées à améliorer son attractivité dans une optique de développement durable. Fidèle à la ligne éditoriale des guides Badeaux, il vous propose également un itinéraire de découverte commenté sur les traces d'un très riche passé.

C'est ainsi que vous serez sans doute étonné d'apprendre que :

  • Une chaîne placée à l'embouchure de la Senne - la tolketting - empêchait les bateaux de remonter la rivière sans avoir payé la taxe sur les marchandises.
  • Les habitants de Vilvorde et Malines se sont longtemps opposés au creusement du canal sur leur territoire de peur de perdre les revenus qu'ils tiraient de la navigation sur la Senne.
  • Le canal, long de 30 kilomètres, a été percé en 10 ans à peine. Le trajet en bateau de Bruxelles à Anvers durait alors 9 heures.
  • L'Allée Verte a été pendant plus d'un siècle la promenade favorite de la bourgeoisie bruxelloise avant d'accueillir la première gare de chemin de fer du continent européen.
  • Dès 1832, les baquets de Charleroi transportaient le charbon du pays noir vers Bruxelles et Anvers grâce au nouveau canal creusé entre les vallées de la Sambre et de la Senne.
  • Les bassins intérieurs - Sainte-Catherine, Marché aux Poissons, bassins de l'Entrepôt, des Barques et du Commerce - ont été comblés en 1911 pour des raisons d'hygiène et de communication entre le centre-ville et le nouveau port établi dans les plaines de Tour et Taxis.

CONTENU

  1. Le canal, instrument du développement durable
  2. Un des plus anciens canaux d’Europe
    1. Les caprices de la Senne
      La tol-ketting de Heffen
      Trois octrois pour un canal
      Un canal creusé en dix ans à peine (1551-1561)
      Lent développement du port de Bruxelles intra muros (1561-1850)
      Prolongation du canal vers le bassin houiller de Charleroi (1827-1832)
        Jean-Baptiste Vifquain (1789-1854)
        Le baquet de Charleroi (1832-1919)
      Le nouvel axe industriel bruxellois
        Les abattoirs d’Anderlecht (1890)
        Jean-Baptiste Godin (1817-1888)
        Comblement du port intérieur inévitable (1854-1911)
  1. Un canal maritime relie Bruxelles à l’Escaut
    1. La longue marche vers le port de mer (1825-1922)
        La traversée du désert (1815-1870)
        La fin du crépuscule (1870-1890)
        Des projets trop ambitieux pour être réalistes
        A la recherche d’un financement pour un projet raboté
        Les caprices du prince retardent les travaux
        Un canal sans débouché vers la mer ?
        La Première Guerre mondiale retarde l’inauguration du canal maritime (1914-1922)
      A la recherche d’un second souffle
        Un avant-port dans les plaines de Monplaisir (1922-1939)
        La saturation des installations appelle de nouveaux investissements (1955-1997)
        A la recherche d’une stratégie de développement du transport fluvial
  1. Promenade : Le port de bassin en bassin
    1. 1. La place Sainte-Catherine
      2. Le marché aux poissons
      3. La rue de Flandre
      4. La rue du Marché aux Porcs
      5. L’ancien bassin des Barques
      6. Le quartier maritime
      7. La jonction des canaux
      8. La gare maritime et les entrepôts des douanes à Tour et Taxis (1902-1910)
      9. Le bassin Henri de Béco
      10. L’ancien bassin de l’Entrepôt
      11. Le quartier du Grand Béguinage

GALERIE D'IMAGES

ITINERAIRES DE DECOUVERTES

## liens vers pdf avec puces##

DU COTE DES MEDIAS

PRESSE

RADIO/TV